Numérique

L’ITSAP – Institut de l’abeille – développe actuellement une application de collecte de données environnementales à destination des apiculteurs !

Répondant au nom de BeeGIS (« Bee Geographic Information System »), cette application permet en quelques clics de prendre connaissance de l’assolement caractérisant l’aire de butinage autour d’un rucher d’abeilles domestiques, mais aussi de consulter la Base de données Nationale de Vente de produits phytosanitaires à l’échelle Départementale (BNVD) ou enfin de consulter le nombre de ruches et d’apiculteurs par département. D’ores et déjà disponible, BeeGIS est entièrement libre d’accès, ne nécessite pas de création de compte, ne collecte aucune information sur les utilisateurs, et s’adresse à tous les apiculteurs !

Le prototype est actuellement en libre accès à cet adresse : http://appli.itsap.asso.fr:3838/beegis/

Capture d'écran BeeGIS
Assolement de l’aire de butinage d’un rucher présenté par l’application BeeGIS. Source de données : Registre Parcellaire Graphique 2016, aire de rayon 3 km (paramétrable).

N’hésitez pas à tester et à nous faire un retour sur le forum de l’application, que ce soit pour nous signaler des bugs, donner votre appréciation de l’ergonomie, ou simplement nous adresser un petit mot. A ce propos, pas de panique si vous rencontrez des bugs, on travaille encore dessus !

Pourquoi BeeGIS ?

A l’origine, BeeGIS était – et est toujours – un module intégré dans notre plateforme de visualisation des données (nommée IODA) que nous utilisons au sein de notre réseau ADA – ITSAP dans le cadre de nos expérimentations. Son rôle est de faciliter la recherche du contexte environnemental dans lequel les colonies se trouvaient lorsque nous avons collecté des données. En effet, l’assolement dans l’aire de butinage peut avoir un rôle prépondérant pour de nombreux aspects, par exemple en ce qui concerne l’évolution démographique des colonies d’Apis mellifera, ou encore la contamination des matrices apicoles par des produits phytosanitaires, etc. Nous avons ensuite intégré d’autres données, à savoir la base nationale des ventes de produits phytosanitaires à l’échelle départementale (en accès libre) et la déclarations des ruches (là encore à l’échelle des départements) pour répondre à des besoins spécifiques.

Nous pensons aujourd’hui que les apiculteurs pourraient être intéressés par BeeGIS afin de mieux comprendre les performances (ou manque de performances) de leurs ruches situés sur différents emplacements à l’issu d’une saison. Pour cela, et également pour nos besoins propres, nous souhaitons améliorer BeeGIS afin qu’un nombre plus importants de données soient intégrées dans l’application (notamment la répartition des essences d’arbres en forêt pour les miellées telles que celles de chataîgner). Notre vision de long terme est de réaliser un véritable outil d’aide à la décision qui permet de qualifier l’intégralité des ressources présentent dans une aire de butinage et de fournir toutes les informations pertinentes permettant d’évaluer l’intérêt d’un emplacement sur une période donnée. Nous souhaitons enfin que ces données servent à construire des indices de qualité et quantité des ressources couplés à un indice relatif à des conditions météorologiques favorables au butinage pour aboutir à un potentiel de récolte. Cependant, nombre des données d’assolement dateront forcément d’une a plusieurs années avant leur consultation dans BeeGIS, et nous voyons davantage BeeGIS comme un outil permettant de comprendre rétrospectivement les performances des colonies sur une miellées plutôt que comme un outil de prospection pour une miellée à venir.

Pour atteindre notre objectif, nous avons proposé BeeGIS au tremplin « IGN fab – accélérateur de projets de géoservices » dont nous sommes ressortis lauréat.

Où en sommes nous ?

Encore à l’état de prototype, cette application continuera d’évoluer et fait actuellement l’objet d’un partenariat avec l’IGN dans le cadre de l’IGN fab – accélérateur de projets de géoservices numériques. Grâce à ce partenariat, nous espérons pouvoir rapidement vous proposer la consultation d’un nombre bien plus important d’informations, comme la proportion des essences d’arbre en forêt, les zones naturelles protégées, et bien d’autres encore ! Nous accueillerons en 2020 un stage de fin d’étude de niveau master II pour accélérer le développement et réaliser un mémoire sur les liens entre les performances des abeilles domestiques et l’assolement dans leur aire de butinage.

Nous envisageons également d’intégrer des données collectées dans le cadre des activités expérimentales de notre réseau ADA – ITSAP telles que des analyses palynologiques dans le but de compléter les données d’assolement par des observations de terrain concernant ce que les abeilles domestiques vont réellement chercher comme pollen.

Actuellement, nous avons conscience qu’il manque encore une documentation pour aider la prise en main de BeeGIS. Nous avons bien sûr prévu de réaliser un manuel d’utilisation ainsi qu’un tutoriel vidéo. Cela étant, un bouton « aide » est présent sur tous les écrans de l’application, en haut à droite, et propose une description de tous les éléments visibles à l’écran pour vous assister dans votre utilisation. Nous espérons pouvoir rapidement concevoir de tels supports.

 

Dernière mise à jour

2019-11-26 16:39:09