Le registre d’élevage : obligatoire et utile !

Tenir un registre d’élevage est une obligation pour tous les éleveurs. L’objectif est d’assurer la traçabilité des interventions sanitaires sur le cheptel.
 

À quoi sert le registre d’élevage ?

Le registre d’élevage est obligatoire pour tous les apiculteurs qui vendent leur production, ou qui la cèdent hors du cadre domestique privé. Il permet à l’apiculteur d’assurer le suivi sanitaire de ses colonies et fait le lien avec le registre de traçabilité (ou cahier de miellerie) pour assurer la traçabilité des denrées alimentaires produites.

Un certain nombre d’informations doivent obligatoirement y figurer, par exemple les traitements anti-varroas effectués sur les ruches et les comptes rendus de visite sanitaire. D’autres informations peuvent y être ajoutées pour compléter le suivi sanitaire des colonies ou répondre à d’autres exigences (MAE…), par exemple les mouvements des ruches.

Commander un registre d’élevage

registreElevageL’ITSAP-Institut de l’abeille et l’ADAPRO-LR ont conçu un registre d’élevage pour les apiculteurs. Il peut être rempli de plusieurs manières, qui correspondent à des habitudes de notation différentes. L’apiculteur peut par exemple renseigner les traitements sanitaires par rucher ou de façon chronologique. Il comprend aussi une partie réservée à des suivis spécifiques (MAE par exemple).

Prix de vente : 5 € par registre  + frais de gestion : 2 €
Pour le commander, s’adresser à: Myriam AzzopardiITSAP – Institut de l’abeille, 149, rue de Bercy, 75595 Paris cedex 12. Tel. 01 40 04 50 29 – Fax. 01 40 04 51 48. Pour les commandes pour librairies, revendeurs ou ADA : nous consulter.

 

L'expertise technique et scientifique

au service de la filière apicole