Les différences de sensibilité des colonies selon la génétique

picto-genetique

Récemment, plusieurs études s’intéressent aux différences de sensibité des abeilles aux agresseurs biologiques (parasites, virus) ou chimiques selon leur origine génétique. On peut ainsi citer Fontbonne et al. (2013) [1] et Villa et al. (2013) [2] qui mettent en évidence des différences forte de sensibité à Nosema selon les colonies. Daniela Laurino et al. (2013) [3] ont également montré l’existence de différence génétique de sensibilité aux pesticides chez les abeilles.

Les derniers travaux en date sur ce thème viennent d’être publiés par Mendoza et ses collaborateurs de l’institut de recherche agricole d’Uruguay [4]. Ils ont ainsi étudié la différence d’infestation à Nosema, ainsi que la prévalence de quelques virus sur des colonies d’abeilles européennes (A. m.ligustica) ou africanisées (hybrides d’ Apis mellifera scutellata et et A. m. mellifera). 24 colonies africanisées et 26 européennes, déplacées dans le même environnement ont été comparé sur l’évolution de l’infestation Nosema et sur l’évolution de la charge virale de plusieurs virus (ABPV, BQCV, SBV, DWV, IAPV, KBV).

Leurs résultats mettent en évidence une infestation plus forte et plus rapide de Nosema sur les colonies européennes ainsi qu’une prévalence supérieure en BQCV. Après une résistance à varroa nettement supérieure Les abeilles africanisées semblent donc aussi moins sensibles à d’autres agresseurs biologiques comme Nosema.

  1. Fontbonne R, Garnery L, Vidau C, Aufauvre J, Texier C, Tchamitchian S, El Alaoui H, Brunet JL, Delbac F, Biron DG. 2013. Comparative susceptibility of three Western honeybee taxa to the microsporidian parasite Nosema ceranae. Infect Genet Evol. 2013 Jul;17:188-94. []
  2. Villa V. J., Bourgeois A. L., Danka R. G. 2013 Negative evidence for effects of genetic origin of bees on Nosema ceranae, positive evidence for effects of Nosema ceranae on bees. Apidologie, September 2013, Volume 44, Issue 5, pp 511-518 []
  3. Laurino D., Manino A., patetta A., Porporato M. 2013. Toxicity of neocotinoid insecticides on different honey bee genotypes, bulletin of Insectology 66 (1) : 119-126. []
  4. Mendoza  Y., Antúnez K.,; Branchiccela B.,; Anido M.,; Santos E., Invernizzi C. 2014. Nosema ceranae and RNA viruses in European and Africanized honeybee colonies (Apis mellifera) in Uruguay. Apidologie, Volume 45, pp 2241-234 []
Dernière mise à jour

2015-06-15 15:20:28

L'expertise technique et scientifique

au service de la filière apicole